AIDA-IREST : l'Association Internationale Des Amis de l'IREST
AIDA-IREST : l'Association Internationale Des Amis de l'IREST

Michel Tiard

Président & Community manager de l'association

Michel Tiard, ancien Directeur de l'l'Institut de Recherche et d'Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) de l'université Paris 1 Panthéon - Sorbonne

Mon histoire personnelle est liée à l'IREST depuis 1972. Diplômé du CEST en 1974, le Centre d'Etudes Supérieures du Tourisme d'où est né l'IREST, j'ai rejoint le siège de la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse, puis le CECOREL (Centre de Coopération pour la Réalisation d'Equipements de Loisirs) en tant que chargé d'études au service du tourisme social associatif.

 

Parallèlement à l'enseignement, j'ai participé en 1983 (en ce qui me concerne, pendant 17 ans) à ce que nous pensions être une aventure :à l'initiative d'Yves Raynouard, une équipe de 10 personnes, bénévoles, ayant de nombreux liens avec le CEST, a fait renaître la revue Espaces.

Toujours présente 35 ans après, la revue est dirigée par Claudine Chaspoul, ancienne du CEST.

 

A partir de 1985, j'ai rejoint l'IREST, comme chargé de cours, puis titularisé j'ai été directeur des études, enseignant, responsable de formations, en assurant durant 30 ans, jusqu'en 2015, des enseignements de marketing appliqué au tourisme. Depuis je suis toujours le Community manager de l'IREST

 

L'ouvrage sur les 50 ans de l'IREST en 2011 a été l'occasion pour ceux et celles qui allaient constituer la première équipe d'AIDA-IREST de disposer d'un outil pour réfléchir (et pour agir !) sur les atouts du "système IREST" et sur ce qui manquait pour améliorer ce que l'on pouvait apporter aux étudiants en matière d'insertion professionnelle.

 

Ce qui me motive pour consacrer du temps et de l'énergie à AIDA-IREST ?

C'est une association intergénérationnelle et un peu hybride : un peu d'un (petit) "think tank", d'un incubateur à projets,d'un observatoire, d'un stimulateur de réseaux, d'une passerelle entre entreprises et université.

 

Notre (plus belle ?) réussite récente : avoir accueilli une nouvelle équipe de jeunes administrateurs/trices de l'association qui sont venu(e)s nous rejoindre avec leurs projets, d'anciens étudiants de l'IREST, parfois anciens responsables de l'association amie IRESTREA.

 

En France, ce qui manque souvent, c'est cette volonté d'intégrer non seulement des adhérents, mais des responsables garants du renouvellement et de l'innovation, sinon, comment une association peut-elle rester crédible aux yeux des étudiants et anciens étudiants ?

Mon portrait chinois "touristique" :

  • si j'étais une région, ce serait la Bretagne au patrimoine multiforme si vivant ;
  • une ville française, Strasbourg, ville accueillante où la typicité ne dérive pas vers le décor disneylandisé ;
  • un site, le Mont Saint-Michel et sa baie qui offrent toujours des coins tranquilles même en haute saison touristique (un défi passionnant à relever partout dans le monde !) ;
  • un monument, la gare du Nord qui contribue à faire de mon 10e arrondissement natal un des centres du Monde, interculturel et ouvert ;
  • une ville étrangère, Berlin, si dépaysante du fait de la multiplicité de ses centres-villes ;
  • un pays, l'Italie, où il est difficile pour un Français de se sentir étranger, même en faisant des efforts ;
  • un style de voyage, une randonnée photographique sur un littoral, à l'affût des oiseaux de passage ;
  • un livre, “Promenades dans la Grêce antique" de Jacques Lacarrière qui, 18 siècles après, emprunte les itinéraires de Pausanias, découvrant la Grèce du IIe siècle, et met en parallèle leurs commentaires respectifs !
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AIDA-IREST L'Association Internationale Des Amis de l'IREST